Une forte croissance démographique satisfait les économistes, mais est néfaste pour l'environnement


Lundi 30 octobre 2006

En fait l'augmentation incontrôlée de la population mondiale satisfait les économistes. Ainsi il n’est pas bon pour l’économie que les pays industrialisés aient une population en voie de déclin car les charges sociales vont y augmenter plus vite que la création de richesses. Il est satisfaisant au contraire que la population soit jeune et nombreuse car elle produit et consomme davantage. L’économie se nourrit de création de richesses et du développement des marchés. Si l’activité économique est forte, le bien être des hommes est assuré ! 

Malheureusement ce qui est bon pour l’économie humaine est mauvais pour l’environnement. Toute production de richesses consomme des ressources naturelles, utilise de l’énergie, entraîne des pollutions, produit des déchets.

Nous venons de voir la malfaisance de l’agriculture sur la biodiversité nous aborderons plus loin la malfaisance d’autres activités humaines sur notre environnement.

Ne faudrait-il pas au contraire qu’un déficit de natalité entraîne peu à peu une baisse importante de la population mondiale. Malgré quelques difficultés temporaires, cela soulagerait notre environnement et sans doute protègerait notre avenir.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email