Un arbre parfait : les exigences absurdes de l'espèce humaine


Lundi 15 janvier 2007

Remarquez à ce sujet comme l’homme est exigeant et parfois ridicule.
Un arbre ne devrait pas faire de l’ombre car l’habitat doit recevoir toute la lumière solaire ; il ne devrait pas avoir de feuilles car il faut les ramasser en automne ; il ne faut pas que celles-ci soient toxiques ni piquantes, les enfants pourraient s’empoisonner ou se blesser ; il ne devrait pas avoir de racines car elles soulèvent les trottoirs et les murs ; il ne faut pas que ses branches débordent d’une propriété sur l’autre, il y a là atteinte au droit de propriété ; il ne faut pas que son pollen soit trop abondant ou allergisant, que ses fruits puissent tâcher les habits.

Il doit, en revanche, être beau ; posséder des fleurs colorées si possible et de longue persistance, des feuilles pourpres en automne. Il doit apporter une note d’esthétique dans un monde minéral !
Méditez sur toutes ces exigences, vous verrez qu’elles correspondent à beaucoup de défauts de notre espèce. 




Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email