Pour l'homme l'agriculture est un progrès, pour l'environnement c'est une atteinte irréparable


Lundi 9 octobre 2006

Alors que pour l’homme l’invention de l’agriculture est un progrès révolutionnaire, il est pour l’environnement une atteinte irréparable.
 
Faire de l’agriculture, comme il est dit dans mon livre « c’est affecter un espace à une espèce animale ou végétale utile à l’homme et exclure de cet espace toute autre espèce concurrente ». Si l’agriculture nous est maintenant indispensable car elle nous nourrit, elle à contribué à l’élimination d’un nombre considérable d’espèces qui n’étaient pas compatibles avec cette activité humaine.
 
En outre elle à été le signal de l’accélération de la croissance de la population humaine. L’homme n’a plus qu’à étendre son emprise agricole pour assurer son alimentation, il n’est plus soumis aux aléas d’une activité de chasse ou de cueillette. Les limites imposées par les ressources alimentaires n’existent plus pour lui. 



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



1 commentaire:

Anonyme a dit…

L'agriculture raisonnée permet de proposer des produits de qualité. De plus, en tant que consommateur nous pouvons activement protéger la planète en choisissant des fruits et légumes de saisons et produit par les agriculteurs de notre région.

voir site Naturilonline.fr rubrique Écogestes

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email