Le rôle de l'agriculture sur la croissance démographique d'une population


Lundi 16 octobre 2006

Il faut s’attarder un peu sur cette croissance démographique liée à l’invention de l’agriculture. Le principal facteur de croissance d’une population est la disponibilité en ressources vivrières dans le milieu où elle vit. Si cette disponibilité est grande, la population se multiplie, lorsque les ressources s’épuisent la population se stabilise puis diminue. La disponibilité dépend de la qualité du milieu où vit la population mais aussi de la présence d’espèces concurrentes. En faisant de l’agriculture l’homme élimine toute espèce concurrente. Cette élimination est de plus en plus stricte à mesure que l’agriculture se perfectionne.


Dès que le nombre de bouches à nourrir croît, l’homme agrandit donc l’espace agricole, il fait cela depuis le début du néolithique. Les essartages continuent encore en Amazonie et en forêt équatoriale où il faut nourrir une population de plus en plus nombreuse.


On estime qu’il a fallu attendre le paléolithique moyen pour que la population d’Homo sapiens atteigne un million d’individus. Au paléolithique supérieur une importante croissance a eu lieu (vraisemblablement par migration sur de nouveaux espaces nourriciers) suivie d’une longue période de stabilité à 5 million d’individus. Jusque là l’homme est un chasseur cueilleur en équilibre avec son milieu naturel.


A partir du néolithique la croissance de la population humaine s’accélère et ne cessera de progresser jusqu'à nos jours.


Nous sommes aujourd’hui 6 milliards 500 millions d’êtres humains. 



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



1 commentaire:

Guillaume a dit…

J'ai justement écrit une actualité sur ce thème et qui fait le parallèle entre la santé des humains et l'invention de l'agriculture :

santé des humains et l'invention de l'agriculture

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email