Projections de la population mondiale pour 2050


Lundi 23 octobre 2006

A partir d’une structure initiale (classes d’âge, taux de reproduction), on peut faire des projections sur les possibilités d’évolution d’une population.

L’Office des Nations Unies (O.N.U.) publie régulièrement des projections sur l’évolution de la population mondiale. En 2050, dans l’hypothèse d’une croissance moyenne, elle devrait atteindre 9 milliards d’habitants !

Pour nourrir cette population on a estimé qu’il faudrait mettre en culture 900 millions d’hectares de terre supplémentaires.

Que restera t-il alors de la biodiversité ?

L’augmentation de la population humaine n’a jamais été prise sérieusement en considération en tant que cause majeure de la dégradation de l’environnement. C’est d’ailleurs un sujet qui n’est abordé qu’avec circonspection.

Ne serait-il pas temps de s’interroger sur les risques liés à cette croissance incontrôlée.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord...

didier a dit…

Evidemment, vous avez raison. C'est hélas le grand tabou. Même des associations comme celle de Nicolas Hulot ne veulent pas en entendre parler. Pourtant, à terme notre nombre emportera tous les efforts que nous pourrons faire pour préserver l'environnement
Didier

Anonyme a dit…

Évidemment que la population croît inexorablement et que cela est un problème majeur pour la gestion des ressources, la préservation de l'environnement et la survie de l'espèce humaine.
Seulement, il semblerait qu'en 2050, le nombre d'humains atteindrait la valeur de 9 milliards et se stabiliserait. Je vous propose une animation très accessible pour comprendre le phénomène :
http://www.ined.fr/flash/popu2/FR/INED_ANIM.swf

BlogHardi a dit…

Neuf milliards d’individus en 2050 soit deux milliards de plus qu’aujourd’hui et la population mondiale se stabiliserait ! Mais a-t-on une idée des besoins qui vont découler de cet accroissement? Voici quelques chiffres qui doivent nous interpeler.

Pour l’agriculture, en extrapolant linéairement les données observées entre 1960 et 2000, il a été calculé qu’il faudra augmenter la surface des terres destinées à l’élevage de 200 millions d’hectares en 2020 et passer à 540millions d’hectares en 2050. En ce qui concerne les terres destinées à la culture 120 millions d’hectares supplémentaires seront nécessaires en 2020 et 350 en 2050.

Pour l’énergie, International Energy Outlook donnait en 2002 l’évolution des besoins jusqu’en 2020. Je ne retiendrai qu’un chiffre de toutes ces données : la demande en pétrole devrait s’accroître de 2,2% par an passant de 75 millions de barils par jour en 1999 à 119 millions de barils en 2020 !

Pour les émissions de gaz à effet de serre, le même organisme estimait ces émissions à 6,1 milliards de tonnes d’équivalent carbone par an en 1999, mais en 2020 celles-ci seraient de 9,9 milliards de tonnes par an.

Tout cela pour dire que la stabilisation de la population humaine en 2050 risque de se faire dans des conditions environnementales exécrables : augmentation de la température de la surface de la planète de 1 à 2°C induisant la désertification de vastes territoires, diminution drastique des surfaces de la forêt équatoriale pour satisfaire les besoins agricoles (Amazonie, Afrique Equatoriale, Indonésie), perte de diversité génétique etc. Cette dégradation environnementale devrait avoir des répercutions négatives sur l’espèce humaine tout entière.

Anonyme a dit…

Enfin je vois qu'il y a des gens qui se soucient de ce "problème" ( drame , devrais-je dire ) . Quand j'essaie de parler de ça , les gens s'en fichent , ou trouvent que c'est bon pour le commerce ... des stupidités de ce type . J'ai même vu des gens enthousiastes à l'idée que dans le futur on sera obligé de créer des immeubles pour remplacer des champs cultivables car il n'y aura plus assez de places si on veut pouvoir loger tout le monde si la croissance démographique continue sur le même rythme . Sans parler des religions ; les pratiquants de la plupart des religions trouvent formidables de faire toujours plus d'enfants et si on essaie de leur expliquer notre point de vue , ils pensent que nous sommes contre eux . Heureusement que je suis tombé sur ce site , ça me rassure un peu .

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email