Arrêt sur images : "Vu du ciel" de Yann Arthus-Bertrand


Lundi 13 novembre 2006

J’ai regardé avec intérêt le premier volet de « vu du ciel » sur France 2 de Yann Arthus-Bertrand. Peut-être allait-il avoir le courage de dénoncer la cause majeure de la perte de biodiversité en l’occurrence l’expansion incontrôlée de la population humaine.

Eh bien ! Non, pas un mot là-dessus, bien que les exemples qu’il donnait auraient pu servir amplement à illustrer cette assertion.
     
Que l’agriculteur du Kenya se plaigne que les éléphants viennent piétiner ses oignons on le comprend ; mais comment est-il venu s’installer en plein pays Massaï sinon parce qu’il ne pouvait, par manque de place, vivre dans son village natal ! Que 3 milliards d’hommes se chauffent encore avec le bois c’est parce qu’il y a certainement une mauvaise répartition des ressources sur notre planète, mais c’est aussi parce que l’espèce humaine est trop nombreuse. Même si nous prenons conscience que tous nos gestes quotidiens ont un poids sur l’écologie nos efforts seront insuffisants si la population humaine ne se stabilise pas rapidement.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email