La place du règne animal dans l'espace urbain


Lundi 22 janvier 2007

La situation du règne animal n’est guère meilleure.

Au centre des villes le sol imperméabilisé ne permet pas de vie animale souterraine.


A l’air libre, la chaine alimentaire est rompue, du fait de la rareté des végétaux, il ne peut y subsister ni insectes phytophages, ni mammifères ruminants et en conséquence pas de carnassiers. 


Ces derniers d’ailleurs ont été éliminés par l’homme non seulement des zones urbaines mais aussi des zones rurales.


Les oiseaux moins vulnérables désertent aussi ces espaces minéraux car ils n’y trouvent ni aliments, ni lieux propices pour y nicher.


Finalement on ne trouve dans le centre des villes que les animaux domestiqués par l’homme ou qui se nourrissent de ses déchets.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email