Les industriels délocalisent !


Lundi 12 novembre 2007

Pour développer son marché et faire face à la concurrence, l’industriel essaie de diminuer le prix de revient du produit qu’il fabrique. Il rationalise le processus de fabrication, le mécanise à l’extrême et en dernier lieu, quand il ne peut plus progresser sur ces registres, il s’adresse à la main d’œuvre la moins coûteuse disponible sur la planète.
 
Ainsi depuis la « mondialisation » les usines se sont promenées un peu partout : Afrique, Asie du sud-est, Chine, Inde laissant derrière elles une traînée de friches industrielles qui sont aussi des friches environnementales.
 
Une entreprise qui délocalise devrait non seulement rembourser les aides quelle à reçu pour s’installer dans ses divers lieux d’accueil, mais aussi payer pour une remise à l’état naturel des sites qu’elle a occupés successivement.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email