Extractions de minéraux : un exemple d'hypocrisie et de stupidité


Lundi 10 décembre 2007

J’ai lu dans la presse que le port de Bordeaux, comme le font déjà certains ports de la Mer du Nord et de la Manche, allait recevoir des granulats (graviers, roches concassées, etc…) de Norvège.

D’un côté, les pays Nordiques, dont on nous vente si souvent l’esprit protecteur de la nature, ont des associations qui ne soucient guère si l’extraction à grande échelle de matériaux de leur sol constitue une atteinte au milieu naturel dès lors que la vente de ces matériaux à l’exportation constitue une ressource économique.

De l’autre, nos associations, si promptes à dénoncer l’ouverture de carrières en France, se taisent alors que l’on importe de très loin des matériaux dont la logique écologique voudrait qu’ils soient prélevés le plus près possible de leur lieu d’utilisation.

Comble d’hypocrisie d’une part, stupidité de l’autre !



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email