Croissance de la demande énergétique mondiale


Lundi 22 septembre 2008

La croissance de la demande énergétique liée tant aux besoins des hommes qu’à leur expansion démographique a conduit à des excès.

Prenons, par exemple, l’utilisation de l’énergie cinétique de l’eau. Les premières altérations d’un cours d’eau pour récupérer cette énergie ont été provoquées par la construction de moulins qui profitaient d’une chute ou d’un fort courant d’eau pour actionner sur place, une meule, une scie, ou un marteau de forge. C’était de petites constructions qui, excepté le ralentissement de l’écoulement du liquide, avaient peu d’impact sur l’environnement.

Le changement d’échelle s'est produit avec la découverte de l’électricité. Celle-ci pouvant être utilisée n’importe où puisqu’on pouvait la transporter à l’aide de fils métalliques ; la demande s’est alors accrue de manière exponentielle. On a commencé à équiper les rivières de petits barrages parce qu’ils ne posaient pas de gros problèmes techniques. Puis on a barré des fleuves. Aujourd’hui tous les grands fleuves de la planète ont leur barrage. Chaque pays tente même, si c’est possible, de rivaliser avec ce qui s’est fait de plus grand. Les barrages sont ainsi des constructions gigantesques qui modifient d’une façon définitive tout un bassin fluvial.

Un moulin hydraulique pouvait avoir une emprise de 1000 m2 environ sur le cours d’eau qu’il enjambait et n’affectait celui-ci que de manière insignifiante. Le dernier grand barrage mis en service en Chine : le barrage des « Trois Gorges » a 2 km de long, 185 m de haut, il crée une retenue de 64 000 km2 sur une longueur de 600 km. Voyez la différence !




Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email