Les Océans, pièges à dioxyde de carbone


Lundi 19 mai 2008

Il y a un échange continu entre le CO2 atmosphérique et le CO2 dissout dans les océans. Cet échange aboutit à un équilibre entre la teneur atmosphérique et celle de la surface des mers. Dans l’eau le CO2 forme un acide léger qui avec les cations présents (Ca, Mg) donne des bicarbonates susceptibles de précipiter au fond des mers. Ces cations proviennent de l’altération des roches. Mais ce phénomène est limité car l’altération des roches est très lente. En fait la capacité de rétention du CO2 par l’eau des océans dépend du piégeage de celui-ci par les eaux froides profondes et par la photosynthèse du phytoplancton des eaux de surface.

Le piégeage du CO2 tient au fait que ce gaz est plus facilement soluble dans les eaux froides salines ; il est contrôlé par la formation de masses d’eaux froides au niveau des pôles qui vont se déplacer latéralement et se stratifier au fond des océans. Le CO2 piégé dans ces eaux profondes ne revient dans les couches superficielles que très lentement.

Le phytoplancton présent dans les eaux de surface fabrique des hydrates de carbones par photosynthèse à partir du CO2 dissout dans l’eau de mer. Comme pour les végétaux à la surface terrestre il restitue une partie du CO2 par respiration. Nous avons donc dans les eaux de surface des océans une capacité de puits du CO2 liée à la présence du phytoplancton. Plus la masse de phytoplancton est grande plus la capacité de puits est grande.

La capacité des océans à piéger le CO2 varie très lentement, elle ne peut se substituer à la baisse de capacité d’absorption des végétaux terrestres due à la destruction des forêts ; l’augmentation de l’émission du CO2 provenant de l’usage des combustibles fossiles par l’homme ne fera donc que croître.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email