Epigénétique


Lundi 11 avril 2012

Il ne s’agit pas de décrire toutes les manifestations des signaux épigénétiques mais de dire, en de grandes lignes, de quoi il s’agit. Le terme épigénétique est constitué du radical d’origine grecque « épi » qui signifie « au dessus » et du substantif « génétique ». Un état épigénétique est donc quelque chose qui intervient au dessus du génome. En effet, les cellules peuvent acquérir la mémoire de stimuli passés et conserver cette mémoire d’une division à l’autre. La signature moléculaire qui constitue cette mémoire va réguler le fonctionnement des séquences génétiques qui sont sous sa dépendance. Le génome n’est pas modifié mais son fonctionnement va être soumis à une régulation.


Il existe des signaux épigénétiques "cis" et "trans", nous n’entrerons pas dans le détail de leur description nous donnerons seulement l’exemple d’un signal cis : la méthylation de l’ADN. L’une des quatre bases du code génétique la cytosine peut fixer le radical méthyle (-CH3) elle devient alors la méthyl cytosine. Cette méthylation n’est pas distribuée au hasard dans le génome, elle intervient le plus souvent lorsque la cytosine précède la base guanine (paires CG). On à pu montrer que la sous-méthylation des paires CG augmentait la transcription des gènes situés à leur proximité et que leur sur-méthylation pouvait aboutir à une absence de transcription et donc au silence d’une partie de l’ADN.


Cette activation de la transcription des gènes où leur mise sous silence se retrouve dans plusieurs processus :
- alors que l’œuf est une cellule totipotente, la spécialisation cellulaire, présente dans les différents organes de l’individu adulte, se fait par la mise sous silence de plusieurs gènes ;
- elle intervient aussi pour bloquer des séquences du code génétique dangereuses pour l’intégrité de la cellule comme les transposons, les séquences répétitives, les virus intégrés dans le génome ; 
- enfin les signaux sociaux pourraient induire à long terme des modifications épigénétiques du génome celles-ci seraient à l’origine des attitudes comportementales.



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email