Ecureuil Rouge et écureuil Gris

Vendredi 5 Août 2016

Si vous allez aux Etats Unis, vous serez surpris de voir dans les parcs publics de très nombreux écureuils gris, peu farouches, vivant plus au sol que sur les arbres. Cette espèce attachante est pourtant un sévère danger pour nos écureuils rouges et nous devons y prendre garde. Introduite en Angleterre il y a 140 ans* elle s’est répandue dans tout le pays éliminant peu à peu l’écureuil rouge local qui est en voie de disparition.

L’écureuil gris entre en compétition avec notre écureuil rouge pour la nourriture et pour l’habitat, mais surtout, il est porteur d’un virus vis-à-vis duquel il est immun alors que ce virus est mortel pour l’écureuil rouge. La contamination se ferait par des glands souillés d’urine répandue par les écureuils gris qui marquent ainsi leur territoire. Une fois le virus a pénétré dans un peuplement de rouges, il s’y répand rapidement.

La situation de l’écureuil rouge est critique en Angleterre ; il n’en resterait plus que 135 000 entre l’Ecosse et le nord de l’Angleterre et quelques milliers dans le sud essentiellement dans les iles Anglesey et Wright. Sur le continent l’écureuil gris occupe 2000 kilomètres carrés dans le nord-est de l’Italie et la porte est ouverte vers le sud de la France et la Suisse. Des associations de défense des droits des animaux s’opposant à leur élimination ont permis, sans le vouloir peut-être, leur installation alors que leur éradication commencée tôt aurait empêché cette invasion.

Comment lutter contre l’expansion de l’écureuil gris ? En Angleterre des scientifiques ont pris la défense de l’écureuil rouge qui était préexistant ; des campagnes d’éradication ont commencé il y a une vingtaine d’années. Les écureuils gris étaient piégés et tués et ce fut l’action de quelques biologistes entourés d’une petite équipe qui entreprirent cette reconquête ; la tâche paraissait impossible tant la population d’écureuils gris était devenue grande. Ce n’est que récemment que sont apparus les signes du succès de ces actions : l’ile d’Anglesey est devenue zone libre de tout écureuil gris. En Ecosse une association pour le sauvetage des écureuils rouges s’est créée ; elle a pour but : de détruire les écureuils gris infectés dans le sud du pays qui est fortement envahi, de réaliser une ligne frontière où l’écureuil gris est éliminé en vue d’arrêter son expansion vers le nord, enfin de faire un important effort d’éradication autour d’Aberdeen où l’écureuil gris est maintenant seul présent. En dehors de l’éradication réalisée par l’homme, il existe un prédateur de l’écureuil gris, il s’agit de la martre du pin mais celle-ci avait été chassée en tant qu’espèce nuisible ; elle n’est protégée que depuis 1988 alors qu’elle était sur le point de disparaître.

En France l’arrivée de l’écureuil gris ne semble pas avoir été signalée encore ; mais, étant présent en Italie, il risque d’entrer dans notre territoire rapidement. Saurons-nous prendre les mesures nécessaires pour contenir son invasion et protéger le si merveilleux écureuil rouge ! Espérons-le.

*Erick Stokstad, Science 10 juin 2016, N° 6291, pp. 1269-1271.


Il n’y aura pas de billet en septembre. Bonnes vacances.          



Les questions environnementales vous intéressent-elles ? Vous pouvez enrichir vos connaissances et acquérir une vision globale de ces problèmes en lisant mon dernier livre : « Environnement, l’Hypothèque Démographique ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Recevoir les nouveaux billets par Email